Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (4)

Dernière mise à jour : mai 7

Et des bouchons. Disons-le tout de suite, les bouchons que je vais évoquer ne concerne ni la mobilité, ni le Conseiller d'Etat genevois en charge de la mobilité !





Donc, il n’y a aucune raison de se fâcher. Non, les bouchons en question sont de petits cylindres, en laiton ou mieux en bronze, calibrés, percés en leur centre et de différentes hauteurs. Ils servent à… boucher. A boucher quoi ? Les trous dans les platines, là où pivotent les roues (les mobiles), qui avec le temps, se sont «olivés». On perce le trou abîmé, 3 centièmes de millimètre plus petit que le diamètre du bouchon, puis on le chasse (voir photo avec cercle rouge, le bouchon est à côté du trou qui est fin prêt à le recevoir). Reste à contrôler les ébats de hauteur et de diamètre, à le mettre à l’épaisseur de la platine, à faire le petit godet pour l’huile. Ainsi que dit, il n'y rien à voir avec les bouchons de la circulation routière. Dans mon petit atelier, faut que ça tourne rond, sans entraves.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout