Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (9)

Dernière mise à jour : mai 7

Ça bosse et ça brosse. Et même dur !

Le morbier à Olivier a besoin d’un sérieux "lifting". Après avoir tout démonté, y compris les vis qui ont été forcées (il me faudra reprendre la plupart des filetages et utiliser des vis neuves), la cage est en bien mauvais état. La rouille a pris ses aises, tel, jadis, un squatter du Rhino. Pas de palabres, il faut la «déloger» de force. Un premier brossage "vaisselle" sous la douche, un séchage sérieux, puis on brosse à nouveau mais avec une brosse métallique. La rouille part aussi facilement que la peau sur le bout de mes doigts… Enfin, je traite la cage avec un produit spécial (Epoxy Brunox) dont l’efficacité est garantie malgré les années passées à l’ombre de ma cave. Puis je la repeins en noir. Un noir ni brillant, ni mat : j’ai trouvé une teinte idéale (satin!). La cage du morbier à Olivier est à présent magnifique ! On va pouvoir passer aux pièces mécaniques et remonter notre vieille voisine, la Comtoise. L’occasion de revenir vers vous…


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout