Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (8)

Mis à jour : mai 12

Streaptease à l'envers. Sur mon Certificat fédéral de capacité (CFC), il est indiqué : horloger-rhabilleur. C'est comme ça qu'on dit par chez nous.

On déshabille la pendule pour l'ausculter et la réparer. On nettoie le mouvement, on poli les laitons et bleui les vis et ressorts pour lui faire retrouver sa beauté. Puis, après l'avoir fait battre et sonner quelque temps, posé sur un support, on l'habille pour rendre la pendule à son propriétaire. L'horloger, qui est un bon type, est aussi pudique. Professionnellement s'entend.

Il vous fait voyeur, l'espace d'un instant, en vous montrant le mouvement tout nu, brillant de mille feux, avant de disparaître derrière son cadran pour donner - enfin ! - l'heure...


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout