Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (13)

Les cordes de la discorde. Cette histoire de cordes m’a pris la tête. Le morbier d’Olivier est terminé depuis plusieurs semaines mais un problème demeure. Après avoir mis deux belles cordes neuves et accroché les poids (dont l’un est trop lourd mais c’est une autre histoire), la belle Comtoise bat paisiblement le temps qui passe.

Une fois le poids arrivé près du sol, il faut le «remonter», donc enrouler la corde sur le barillet, telle la rallonge électrique sur son enrouleur. Mais voilà, les derniers tours amoncellent la corde contre l’un des côtés. En deux tours, la corde vient se coincer contre le cliquet et le mécanisme est bloqué. Il faut dérouler «à la main» la corde. Pourquoi ce mauvais fonctionnement ?

Il m’a fallu quelques jours pour trouver la solution. Le diamètre de la corde est trop grand (3 mm). Une corde d’un diamètre plus petit (2 mm) est installée et le tour est joué.

Vous allez me dire : - pourquoi ne pas avoir remis une corde comme l’ancienne ? Parce que les poids, principalement celui de la sonnerie avec ses 5 kg, sont trop lourds. J’ai donc cherché, et trouvé, sur internet des poids «comme il faut». Bref, la pendulerie du millimètre au gramme près...


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout