Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (19)

De l'horlogerie (19). La curiosité n'est pas toujours un vilain défaut ! Certains mouvements présentent des platines en laiton (les deux faces qui encadre le rouage) altérées par l'oxydation. Leur passage dans un bain ultrasons enlève vieille huile et graisse mais ne parvient pas à rendre leur lustre d'antan à ces pièces. Elles restent ternes. Insupportable pour tout horloger qui se respecte !



L'utilisation d'un bain fait de vinaigre blanc et bicarbonate de soude ne me donne pas satisfaction. Je teste depuis quelques mois Sigolin, Metarex mais aussi crèmes utilisées par les carrossiers. Ces dernières sont celles qui m'offrent le meilleur résultat. Mais aussi qui demande le plus d'effort, d' "huile de coude", donc de temps. Je frotte longuement avec un chiffon, compare une crème puis l'autre. Le résultat vaut cette peine bien que parfois l'oxydation ait marqué trop profondément le laiton et qu'une ombre demeure sur ce métal doré connu des métallurgistes bien avant l'Antiquité. Avec un nouveau passage dans mes cuves à ultrasons et un séchage attentif, les revoilà toute belles (à gauche sur la photo, celle qui n'a pas été nettoyée). Je peux commencer à remonter l'horloge.




13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout