Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (17)

C’est le sort de tous les ressorts : ne plus en avoir. Après une longue vie d’efforts, le métal fatigue. Il ne tient plus la forme comme autrefois. Il a beau se faire remonter la breloque chaque semaine, il dure moins longtemps, il perd la silhouette, le tic-tac ne fait plus tic-tac comme avant. Et puis un jour il casse. Et fait pâle figure devant ce fringant ressort tout neuf qui va le remplacer. L’histoire d’une vie.




De chair ou de métal, homme de labeurs ou pièce mécanique, la durée est limitée et la fin de l’aventure connue...

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout