Rechercher
  • Bertinat Eric

De l'horlogerie (18)

La bonne filière. D’abord, la minute de désespoir. Le vrai, le profond, le noir désespoir. J’avais terminé mon travail. L’horloge était réglée, elle sonnait les heures et les demi-heure, elle battait correctement. Je posais les aiguilles, un dernier écrou à serrer. Et paf, le pivot fileté de la roue de centre me «pète» dans les mains. Pour réparer, il faut tout re-démonter, re-nettoyer, re-régler. Argh…




Retour sur mon tour d’horloger. Pointer, percer le pivot, préparer une broche filetée et la planter dans l’axe de la roue de centre. Heureusement, je suis outillé, mon assortiment de tarauds et filières fait merveille sans oublier cette fabuleuse huile de coupe WD-40. Finalement, le plus difficile aura été la photo «à travers ma loupe»...

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout